Du terrain à la théorie : Quel message de la mésange ?

Pascal Marrot, post doctorant en écologie évolutive au laboratoire toulousain Evolution et diversité biologique  s’intéresse aux contraintes exercées par les changements environnementaux sur la diversité et les adaptations locales des populations.

La mésange bleue est la principale espèce placée au cœur de ses recherches. Il utilise des suivis sur plusieurs années pour confronter modèles théoriques et données de terrain.

Sinitihane ( Parus caeruleus ), © Janek Pärn

Les contraintes environnementales qu’il a investiguées concernent tant les changements climatiques que la présence humaine ou la fragmentation des habitats et des ressources. Il s’agit de comprendre comment les populations locales s’adaptent, par exemple par un changement de taille des portées, de la profondeur des nids ou une reproduction plus précoce. Une autre étape consiste à tenter de mettre en équation les mécanismes de la sélection sous-jacente et favorisant l’émergence de ces traits adaptatifs ainsi que d’évaluer l’intensité avec laquelle cette sélection s’opère.

 

Venez décrouvrir ses recherches menées actuellement au sein du laboratoire toulousain mais également en collaboration avec les laboratoires de Montpellier et de Sherbrook (Canada).

 

Légende : mésange bleue dans le comté de Simuna Lääne-Viru County, Estonie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *