Des avions instrumentés pour la recherche

Aurélien Bourdon est ingénieur de recherche du CNRS et directeur du Service des avions français intrumentés pour la recherche en environnement (SAFIRE) localisé sur l’aéroport de Toulouse-Francazal .

Il s’agit d’une unité de service du CNRS, de Météo-France et du CNES. Cette unité regroupe des moyens humains, financiers et les trois avions (ATR42, Falcon 20 et PA23) de ces tutelles. Ces avions, véritables laboratoires volants, sont équipables de différents instruments et sont à la disposition des utilisateurs, principalement des laboratoires de recherche afin de participer à des observations du système Terre, des préparations/calibrations de missions spatiales et à de la R&D en aéronautique. L’unité gère et exploite ses avions depuis différents aéroports dans le monde pour réaliser entre 5 et 10 campagnes de mesures instrumentales pour différents projets dans le monde, au plus proche des phénomènes à observer, comme par exemple des orages tropicaux ou le déplacement de poussières désertiques.

Les avions de Safire ont été modifiés en plate-forme instrumentales pour voler avec divers instruments de caractérisation de l’atmosphère, ou des surfaces terrestres ou océaniques

Intégration de matériel d’observation de l’atmosphère (aérosols) dans l’ATR42 (Safire).

© Cyril FRESILLON / Safire / CNRS Photothèque

Les compétences de l’unité sont multiples et s’appuient sur 25 ingénieur.e.s et technicien.ne.s représentant différents métiers de la recherche : intégrations d’instruments scientifiques, ingénierie, , traitement des données, logistique, mais aussi des compétences liées à l’aéronautique : pilotage, mécanique avion, certification.

Les campagnes de mesure répondent à divers enjeux de notre société : changements climatiques et environnementaux (par exemple pollution urbaine),, support aux programmes spatiaux, amélioration de la sécurité aérienne, gestions de crise telles que les irruptions volcaniques, etc,

SAFIRE est membre du groupement européen des avions de recherche : EUFAR


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *